Contact

contact@scoplengrenage.org - 95, Rue Deslandes 37000 TOURS - Tél : 02 47 67 40 82

Un nouveau cru de conférences gesticulées : présentations en Bretagne !


Après 4 semaines de formation "devenir conférencier-e gesticulant-e" co-animées par Emilie (SCOP L'Engrenage) et Sylvie (SCOP Contrepied), le groupe vous invite aux premières représentations publiques les 8, 9 et 10 septembre prochains à St Sulpice la Forêt !


SORTIE DE CONF’
Présentation de 5 conférences gesticulées par les stagiaires de la scop Le Contrepied
8-9-10 septembre 2016
Saint Sulpice la Forêt (35) / Bar le Guibra

  • C’est quoi une conférence gesticulée ?
Une conférence gesticulée est une forme scénique mélangeant du savoir sur un sujet, les histoires de vie du (de la) conférencier(ère) gesticulant(e) par rapport à ce sujet, de l’humour de l’auto-dérision et un atterrissage politique (ce que l’on peut faire pour agir sur le sujet). Les conférenciers sortent de 7 mois de formation avec la scop Le Contrepied et La scop l’Engrenage, ils les présentent ici pour la première fois !
  • C’est où ?
Saint Sulpice la Forêt, c’est à 30 mn au nord de Rennes. Le Guibra, bar-épicerie-restaurant nous accueille pendant 3 jours ainsi que dans une salle à proximité. Vous pourrez vous restaurer sur place (petite restauration) et profiter du bar-épicerie entre les conférences. Adresse : 18, rue de la grange. Parking sur place.
Réservation conseillée pour les repas : 09 83 60 54 44.

Jeudi 8 septembre
20h30 : La non-violence, une utopie ?! (Maëlle Bergeot). DANS Le BAR


Nous vivons dans un monde rempli de violences et de souffrances, parfois visibles, parfois cachées, mais bien présentes...
Comment sortir de ce monde où la peur, la haine et la méfiance ne font que construire un mur d’incompréhension de plus en plus haut entre les uns et les autres ? Comment vivre ensemble avec un peu moins de violence et plus d'humanité ?
Commençons par apprendre à s'écouter, se comprendre, avec l'autre comme avec soi, trouver les mots et les attitudes qui nous permettent de nous relier et de nous faire entendre en toute authenticité, tout ça au service de l'action collective.


Vendredi 9 septembre
18h : Mais Enfin Alice ! ou Comment Alice a accepté la précarité par peur de… la précarité. (Alice Dumoulin). DANS La SALLE.


Elle pense avoir tous les bagages nécessaires pour s’éclater dans son boulot et dans sa vie. Assistante sociale, elle réalise son rêve et devient formatrice en travail social!
Oui Mais… Elle tombe dans le pays des merveilles du Capitalisme libéral !
C’est dans le contexte d’une génération sacrifiée qu’Alice va faire part de son parcours professionnel, de ses désillusions et de ce qui l’a amené à sortir de sa torpeur de classe… Un voyage vers l’émancipation…

21h : Militantisme mon Amour ! Du collage au décollage. (Corinne Lepage). DANS Le BAR

« C’est de l’intérieur qu’on peut changer les choses ». Soit, puisqu’il fallait s’y frotter, elle allait s’y coller. Alors, elle a adhéré : au travail, au parti, au syndicat. Elle s’est tout coltinée pour lutter de l’intérieur, a même fini par racoler et s’est retrouvée engluée. Rien n’a changé. Ses mots n’étaient pas les leurs et c’est son corps qui le lui a dit.
C’est en se décollant, qu’elle a enfin pu militer. Militantisme mon amour raconte une quête douloureuse de l’action militante aux prises avec les stratégies du pouvoir.

Samedi 10 septembre

17h : Jusqu'où les Ruraux se Soumettront-ils aux Urbanistes ? Une autre histoire du bocage. (Kévin Certenais). DANS La SALLE

Depuis des siècles, les paysan-ne-s ébranchent les trognes pendant que les multinationales, la finance les abattent. Les paysan-ne-s tressent, tissent, entrelacent les arbres pour se protéger des assaillants, de l'oligarchie, du système médiatique. Les paysan-ne-s nous ont laissé des traces de leurs luttes dans le paysage.
L'Arbre comme zone de contact et de confrontation entre les dominés et les oppresseurs. Cette conférence est une balade à la découverte des femmes et des hommes qui façonnent notre paysage.
« Un peuple qui ne connait pas son Histoire, son passé, sa culture ressemble à un arbre sans racine » Marcus Garvey

21h : Liberté paysanne sous caution. (Stéphane Boulaud). DANS Le BAR

C'est le récit d'un fils de prolo' qui, à l'âge de 12 ans, prend conscience du non-sens de ce monde, et tente de s'en échapper, et qui aujourd'hui travaille autant la terre que son devenir...
C'est la question de la place de l'individu dans une société qui s'impose par son non-sens...
C'est aussi un hommage aux idées, aux décisions, aux actes d'individus, de collectif expert en logique du bien commun...
C'est aussi l'histoire de la liberté, de l'asservissement paysan à travers les époques...

RENSEIGNEMENTS : 09 83 60 54 44

Plaquette de présentation TÉLÉCHARGEABLE ICI.









Le programme commun de formations 2017 est arrivé !

Cliquez ICI pour le télécharger.


Programmes détaillés et devis pour la prise en charge sur demande à contact@scoplengrenage.org

Tarif Unique pour les salarié-e-s pris en charge (OPCA) : 630 € + frais de repas
Pour ceux-celles qui n'ont pas possibilité de financement : contactez-nous, nous proposons des tarifs militants. L'argent ne doit pas être un frein à votre envie de dé-formation !

Participer à une (dé)formation à Tours au dernier trimestre 2016 ?


- SUSCITER LA PARTICIPATION (25h)
du 18 au 21 octobre 2016
A Tours 
Frais pédagogiques : 750€ (uniquement pour les prises en charge par les organismes paritaires collecteurs agréés - OPCA). Pour les autres tarifs : nous contacter !

On dit volontiers que les gens ne veulent plus participer... mais de quelle participation parle-t-on ? Quels en sont les enjeux et avec quelles méthodes leur proposons-nous de prendre part au débat public ? D'assemblées générales "grand-messes" aux débats monopolisés par des expert-e-s, on peut s'interroger sur les raisons de cette prétendue démobilisation.

Nous proposons, à partir de cas concrets amenés par les participant-e-s, de nous interroger sur ces questions, d'expérimenter d'autres formes d'interventions, de redéfinir nos postures vis-à-vis des publics concernés. Ce stage nous permettra également de réinterroger la méthodologie de projet, qui définit les résultats d'une action avant même de l'avoir commencée.

Programmes détaillés et devis pour la prise en charge sur demande à contact@scoplengrenage.org


Tarif pour les salarié-e-s pris en charge (OPCA) : 750 €+45 € de frais de repas.

 Pour ceux-celles qui n'ont pas possibilité de financement : contactez-nous, nous proposons des tarifs militants. L'argent ne doit pas être un frein à votre envie de dé-formation !



- VERS DES PRATIQUES D'EDUCATION POPULAIRE (25h)
du 15 au 18 novembre 2016
A Tours 
Frais pédagogiques : 750€ (uniquement pour les prises en charge par les organismes paritaires collecteurs agréés - OPCA). Pour les autres tarifs : nous contacter !


Principalement adressé aux professionnel·le·s, militant·e·s, bénévoles des champs de la «culture», de «l’action sociale» ou de la «formation», ce stage propose de réinterroger nos pratiques et nos postures dans une perspective de perfectionnement professionnel. Il s’agira d’une part de re-situer l’éducation populaire dans sa dimension historique et politique. Et d’autre part, sous forme de chantier, de bâtir une action d’éducation populaire reposant sur l’expérimentation de pratiques participatives et émancipatrices


Programmes détaillés et devis pour la prise en charge sur demande à contact@scoplengrenage.org



Tarif pour les salarié-e-s pris en charge (OPCA) : 750 €+45 € de frais de repas.

 Pour ceux-celles qui n'ont pas possibilité de financement : contactez-nous, nous proposons des tarifs militants. L'argent ne doit pas être un frein à votre envie de dé-formation !


Si votre prise en charge pose problème (notamment à cause de la réforme de la formation professionnelle - plus d'infos ici -) contactez-nous, nous étudierons ensemble des solutions possibles pour venir quand-même !